Définitions

Les confusions étant ici nombreuses même dans des journaux sérieuxcomme Le Monde qui parlent du "vote des immigrés" pour désignerle "vote des étrangers". (11/10/2002) on trouvera ci-aprèsun lexique de base.

La migration:est un déplacement massifde populations qui quittent un pays pour s'installer dans un autre. Les migrantsentreprennent une démarche d'émigrationquand ils quittent leur pays d'origine et d'immigrationquand ils s'installent dans le pays d'accueil. Emigrantset immigrants constituent les fluxmigratoires.

Ces migrations sont internes quand elles ontlieu à l'intérieur d'un même continent, externesquand elles vont d'un continent à un autre.

Quand les migrants se sont installés, qu'ils ne sont plus des primo-arrivants,ils deviennent des émigréspour le pays d'où ils sont partis, des immigréspour le pays où ils sont arrivés. Ils ne sont plus comptés dansles flux mais dans les stocks.

Les immigrés peuvent choisir la nationalité du pays d'accueil etêtre naturalisés. Ils peuvent égalementchoisir de rester des étrangers, termequi s'oppose à nationaux. Les binationaux ont à la fois la nationalitéde leur pays d'accueil et celle de leur pays d'origine.

Les enfants des immigrés sont des personnes d'origineétrangère. Si le pays d'accueil pratique le droitdu sol, ils deviendront des nationaux; S'il pratique ledroit du sang, ils resteront étrangers.

Les réfugiés sont ceuxqui craignant d'être persécutés se trouvent hors du pays dontils ont la nationalité. Ils bénéficient en générald'une protection. Pour obtenir le statut de réfugié, le demandeur doitremplir une demande d'asile. Si elle n'est pasacceptée, il sera déboutéet invité à quitter le pays.

Les personnes déplacéesse trouvent dans une autre région de leur pays ou dans un pays voisin; Ellesne sont pas protégées car elles envisagent de rentrer au pays une foisque la tourmente (catastrophe naturelle, épidémie, guerre ethnique...)sera passée.

Les migrants en situation irrégulièresont nommés tantôt clandestins,terme négatif qui incite à leur reconduiteà la frontière dans les pays d'où ils viennent quiont conclu un accord de réadmission ,tantôt sans-papiers, terme positif quiincite à leur régularisation. avecl'obtention d'un titre de séjour. .